dimanche 27 avril 2008

Les constructeurs automobiles chinois sur la piste verte

SAIC Motor, Chery Automobile, Geely : ces noms sont ceux des grands constructeur automobiles chinois. Et ils ne se limitent pas à la production de véhicules d'entrée de gamme. Ils visent ni plus ni moins une place déterminante sur le marché de la "voiture verte" : hybride, électrique ou à carburant alternatif. Le tout à partir des découvertes de la Recherche et Développement nationale.

Premier constructeur chinois, SAIC Motor a lancé son programme "Green experience trip", sur le thème "Green SAIC, innovative future". Preuve à l'appui : deux berlines à pile à combustible (hydrogène) et une hybride Shangaï Brand, développée avec Volskwagen Shangaï. Cette dernière propose une propulsion 100% électrique à basse vitesse, conduite assistée par moteur électrique, récupération de l'énergie de freinage, le tout avec une économie en carburant de 25% en usage urbain et une vitesse théorique de 210 km/h. SAIC projette la production de 10 000 véhicules hybrides en 2010.

Son concurrent Gelly a, quant à lui, développé un véhicule électrique qui devrait être lancé en 2009.

L'objectif global est de faire des producteurs chinois les leaders dans la conception et la production de véhicules verts et de batteries lithium-ion. La Chine vise ainsi la domination du marché automobile dans la prochaine décade. En s'appuyant sur la demande exponentielle du marché local, dont la clientèle achète le plus souvent son premier véhicule. Et sur le programme de R&D "National 863", lancé en mars 1986, qui porte sur 20 domaines de recherche high-tech, dont l'automobile.

Thierry Follain

Cet article peut être reproduit après consentement de l'auteur.



2 commentaires:

Auto Info Chine a dit…

bonjour,
a pein les Chinois commencent à maîtriser la technologie des moteurs thermiques qu'ils doivent s'attaquer aux voitures électriques ! Croyez vous qu'ils y parviennent facilement? J'ai l'intuition que cela ne va pas se faire si facilement car je connais leurs capacités en R&D

Hitherto 75 a dit…

Sans doute, mais je connais un pays occidental doté d'une excellente R&D et d'une solide industrie automobile qui est lui-même sensiblement en retard sur les véhicules hybrides ou électriques. On l'appelle "la France".